Archives du mot-clé Bénévoles

2020, UN PREMIER DÉPART EN DIRECTION DES PETITS CŒURS DE CUBA.

2020, UN PREMIER DÉPART EN DIRECTION DES PETITS CŒURS DE CUBA.

Avant toutes choses, nous vous souhaitons une bonne et merveilleuse année 2020 !!

Cette nouvelle année commence sur les chapeaux de roue, en effet, dés le 10 janvier, Sabine, Makeva et toute sa famille partent en direction de Cuba. Ils vont passer des moments extraordinaires et revenir avec des souvenirs fantastiques.

Dans leur voyage ils vont passer quelques temps auprès de nos petits protégés et mamans de notre centre d’accueil MISÉRICORDE. Ils vont mettre la main à la patte et, grâce aux connaissances agro alimentaires de Sabine, planter des nouvelles graines et continuer avec efficacité le travail dans notre exploitation agricole. Bien évidemment, ils participeront aussi à une de nos journées goûter/donation et ainsi, partager des moments avec les enfants et familles du quartier d’EL CHICO.

Avant de quitter nos sol français, nous les aidons à préparer les valises remplies de dons.

BON VOYAGE A VOUS ET MERCI DE PRENDRE QUELQUES JOURS POUR LES ENFANTS ET MAMANS DU CENTRE D’ACCUEIL.

Moment choisi… La Havane, CUBA 2015.

Quartier MANTILLA

Cuba, septembre 2015, quartier pauvre de la Havane, 35 degrés, 80 % de taux d’humidité…. Ca y est, nous voilà revenu dans une immersion totale. Je suis toujours étonné de l’évolution de nos actions dans ce splendide pays, j’ouvre une porte d’entrée qui ne paye pas de mine, faite de bois et tôle de récupération, je tombe sur une maison délabrée mais, dans un mince souci de style, toute en couleurs ternies par le temps ! Je suis choquée par la pauvreté, la précarité des logements et l’âge des plus jeunes mamans.

equipe asso

Je suis admiratif et envieux de cette ambiance simple et authentique, conviviale et chaleureuse. Les enfants observent et sourient sans aucune crainte dans leurs regards, je ne peux accepter les verres d’eau fraiche que l’on me tend car sinon, mon séjour se finira dans les toilettes… je me vois offrir à manger dans la plupart des maisons… Les enfants se mettant à faire les fous, veulent tous être sur la photo, ils sont heureux, ils s’amusent avec leurs images, prennent la pose, vivent des moments intenses mais rares dans cette partie du pays.

garcons groupe

La dernière semaine s’est maintenant écoulée, avec mon équipe, on est fier, on s’en est mis plein la tête, plein les yeux et plein le cœur. Notre voyage touche à sa fin. Nous sommes heureux d’avoir pu exécuter, avec succès, nos missions de charité, de partage et d’amour. Nous voulions changer le monde, c’est peine perdu, mais on a apporté certainement, un petit quelque chose. Ce voyage m’a profondément marqué, j’ai parfois été à la limite de craquer, on ne peut pas s’en sortir indemne… Je souhaite à chacun de pouvoir vivre ce qu’on a vécu, ce partage de richesse et d’humanité.

Je profite pour remercier nos partenaires et bénévoles, sur place ou en France, pour leur générosité et leur soutien. Je vais terminer ce récit avec une citation qui me tient à cœur :

« En te levant le matin, rappelles-toi combien est précieux le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux. »